Le Journal d'Information de Sète et du Bassin de Thau sur le Net. N° 34 |

OPIS

.

 

 

 

^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

^

 

 

 

 

 

04/03/02

Nos dossiers:

  • GREENPEACE DELOGE PAR LES FORCES DE L'ORDRE ! Lire
  • POURQUOI UN TEL BLOCUS ? Lire
  • Bois et diamant: Guerre et économie mondiale Lire
  • LA REQUETE DE ROBIN DES BOIS Lire
  • Sète, le port et le Bois Lire
  • OGM dans le port de Sète Lire

Pas bon le Bois..? Non, rassurons nous de suite nous n'allons pas exorciser notre armoire normande ni vénérer le plastique. Ce que demandent autant les Nations-Unis que les associations comme Greenpeace est une gestion saine de l'exploitation du Bois. Ne pas raser des forêts pour la simple raison que la main d'oeuvre est bon marché et que le bois Africain ou asiatique rapporte de jolies sommes.

En pratique, la seule façon de s'assurer que le bois vient de forêts gérées légalement et suivant des critères de gestion durable est de s'approvisionner en bois certifié FSC (Forest Stewardship Council - Conseil de bonne gestion forestière). Ce label assure la traçabilité du bois et une bonne gestion forestière.

Dans le cas d'importations, faire le choix de la certification À l'échelle mondiale, l'exploitation forestière industrielle est depuis très longtemps dominée par l'illégalité et la corruption. Jusqu'à présent l'industrie forestière a largement résisté aux exigences de réforme. Avec plus de 50% du bois exploité illégalement dans de nombreuses régions, il est aujourd'hui difficile de se procurer du bois exploité de manière responsable. Pourtant les pays consommateurs et producteurs devraient avoir la responsabilité de s'assurer que les approvisionnements en bois proviennent de sources légales et écologiquement responsables.

Des possibilités de participation aux projets de Greenpeace sont proposées à l'antenne locale de Montpellier : Adresse

Cathy delaincourt

___________________________

STOCKAGE DE TOURTEAUX DE SOJA par la SOGEMA dans le port de SETE

Exit les farines animales pour nourrir le bétail, que leur donner qui soit riche en protéine ? La première réponse, actuellement, est donnée par les tourteaux de soja. Manque de chance on est ficelés par des accords commerciaux avec les USA. Il nous faut importer, les dits tourteaux, des USA, mais aussi du Brésil et d'Argentine. Le soja des USA et d'argentine est un soja génétiquement modifié à plus de 50% et il est " non tracé ", c'est à dire qu'OGM et NON OGM sont mélangés. Le soja venant du Brésil est théoriquement cultivé sans OGM, mais des pratiques douteuses font que se mélangent soja Brésilien et provenant d'Argentine. Le soja local non ogm est en minorité, en France.

La Sogema , à Sete, stocke 15000 tonnes de tourteaux tracés ( sans OGM), pour 200 000 tonnes non tracé. Et encore il faudrait pouvoir suivre toute la filière ce qui est loin d'être évident quand les tourteaux transitent par plusieurs pays ( rappelons nous les farines animales et les céréales bio).

Existe il d'autres réponses que le tourteau de soja génétiquement modifié ? Les professionnels de la filière du lait se sont penchés sur la question depuis 4 ans. Ils proposent en substitution d'utiliser les tourteaux d'oléagineux, de protéagineux, la luzerne, l'herbe ( legumineuses et graminées), céréales et ……. de diminuer la ration protéique par vache (il y a surproduction de lait) Dixit Mr. Brunschwig de l'institut de l'élevage.

La mairie de SETE s'est prononcée , en Automne contre le stockage d'ogm dans le port, était ce une phrase creuse, purement démagogique ?

M'ba Marinella

   
CONCEPTION MAINTENANCE HEBERGEMENT SITES INTERNET-OPIS SETE 04 67 53 24 59
Contact 
30
  Pour nous contacter Art et spectacles Commerces et services Vile de Sète tourisme