............Page d'accueil de Sète ................... Recherchez sur le Chichois................... Arts et spectacles dans la région.............. Vente de produits du Midi............Pour nous contacter
... .| AccueilSète |-------| Recherche, archives |-----| Art, spectacles |-------|- Shopping |-------- E-Mail.|.
Le Journal d'Information de Sète et du Bassin de Thau sur le Net. N° 30|

Imprimer Chichois

Page précédente
_________________

.OPISconception hébergement de sites.
 
 

**********
Votre avis
Commentez ou critiquez cet article sur le Forum
**********
 

 
 
 
 
 
 
 
 

Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de la page

 

07/01/02

Quelques nouvelles sur les OGM, mises bout à bout
J. Bové, D.Soulier, R.Riesel, sont condamnés - par le tribunal de Montpellier - pour arrachage de plantes transgénique en plein champ . Bové et Riesel ont récolté 14 mois de prison ferme plus une forte amende, et D.Soulier six mois avec sursis .

A peu près au même moment , les assureurs refusent d'assurer les producteurs de semence transgénique contre les risques pour l'environnement et la santé
Laissons leur la parole : AXA, tout d'abord : " Nous excluons les OGM, ce n'est pas un risque assurable car nous ne sommes pas en mesure d'anticiper les dommages qu'ils sont susceptibles de causer " les autres grands assureurs approuvent. " Dans le domaine végétal, les risques supposés des biotechnologies peuvent affecter la flore, contaminer les cultures conventionnelles ou la faune sauvage, voire , selon les techniques, les séquences génétique utilisées ou les végétaux concernés, toucher à la santé humaine. " 
L'ensemble des assureurs exclus les risques particuliers " soit de façon précise et complète ( tous les OGM) … Les risques pour lesquels les connaissances ne permettent pas de cerner correctement les causes ou les conséquences. " 

En septembre , le rapport du commissariat général au plan, préconisait , au contraire, " une cohabitation paisible entre cultures OGM et non OGM " !

Un colloque réunit , à Paris les 17 et 18 décembre à l'institut Pasteur, par l'agence Française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) devait évaluer les bénéfices pour la santé des OGM.
Bonne question ! pour laquelle, la réponse fut plutôt mitigée. 
Les trois principaux point à éclairer portaient sur l'éventuel Intérêt des OGM :
---pour réduire l'usage des pesticides.
---pour améliorer la composition des aliments 
---pour lutter contre la faim dans le monde. 
Le problème du risque allergénique des OGM fut également abordé.
    Sur le premier point, la conclusion fut que l'on ne peut affirmer l'intérêt des OGM pour réduire les doses de pesticides , d'une façon générale, aux vues des données que nous possédons, d'autre part l'expérience Américaine n'est pas encore très claire sur cette question. 
Le fait que la plante elle même intègre le pesticide pourrait induire une pollution par les racines et une ingestion accrue par les consommateurs des produits de dégradation du pesticide.
   Le deuxième point n'apporta pas non plus de certitudes. Le débat s'ouvrit sur une affirmation de l'OMS :la teneur en acides aminés essentiels décroit de façon très importante depuis 1985 (pourquoi ? Est ce la faute de l'agriculture intensive ?) Toujours est il que certains voient là un problème où les 0GM pourraient " constituer une amélioration fantastique ", cependant les nutritionnistes présents ont modéré cet enthousiasme, La conclusion , par un chercheur de l'INRA, fut que " l'on peut atteindre les objectifs alimentaires en modifiant la diète. Les OGM ne sont utiles que si l'on peut prouver qu'il n'y a pas d'autres moyen d'atteindre cet objectif " Mais il est certain que si l'on continue à consommer des sucres, des produits animaux de mauvaise qualité et en excès, des plantes gavées de pesticides et d'engrais, on pourra finir par trouver que peut être il n'y a pas d'autres solutions ! 
   Quant aux pays du Sud, ils demandent à voir avant de crier au miracle ! Tom Wakeford de l'université du Sussex a rapporté l'expérience de conférences de citoyens en Inde où après avoir écouté les experts les paysans se sont nettement prononcés par la négative ! 
    Pour ce qui est des allergies, ce sont les inconnues du problème qui ont été soulignées. G.Peltre , de l'institut Pasteur a souligné la grande incertitude qui règne en allergologie, ce que l'on sait par contre c'est que le nombre d'allergie a doublé au cours des dix dernières années. 
    Pour clore le tout, B.Kouchner a proposé une série de mesures pour mieux cerner l'impact sanitaire des OGM. 
Le directeur de l'AFSSA, Mr. Perrin, affirme vouloir " donner des bases scientifiques sérieuses à tous les arguments que l'on entende aujourd'hui sur les effets de ces organismes sur la santé … Concernant leurs effets positifs sur la santé il y a bien souvent des postulats et jamais de preuves… On ne dispose d'aucune démonstration et les méthodes de démonstration elles mêmes n'existent pas encore. "
Les mesures de B.Kouchner" portent sur un programme hospitalier de recherche clinique et biologique sur les OGM et l'alimentation, centré sur l'allergie . Kouchner a déclaré que les questions touchant à l'alimentation font désormais " partie intégra de la politique de santé " … Ce que demande depuis des années ceux qui refusent le tout - OGM….Le ministre de la santé a conclu : " Il faut que ces produits (les OGM) fassent l'objet d'essais cliniques préalables à leur mise sur le marché " L'idée qui est ressorti des débats est qu'il existe des alternatives aux OGM .

     Rappelons le constat de l'AFSSA cet été : 41 % des maïs,, colzas, et sojas sont déjà contaminées par les OGM.

     Enfin, en jannviier 2002 , "60 millions de consomateurs" révèlent qu'un tiers des aliments pourraient etre contaminés par les OGM ( 103 produits de supermarché testés).


Au total, tout cela mis bout à bout fait un peu désordre : les OGM n'ont pas encore d'effets favorables prouvé sur la santé ni sur l'environnement, leur effets négatifs - en particulier la dissémination dans l'environnement - inquiètent, preuve à l'appui, plus d'un, et en particulier ceux qui devront payer en cas d'accident . Les paysans de la confédération sont condamnés ( amende d'1,3 million de francs pour ce syndicat exigé par le tribunal de Toulouse en octobre), leurs dirigeants condamnés à 14 mois de prison pour avoir poser trop tôt les vrais questions, pour n'avoir pas céder à l'intimidation des industriels, des techniciens, des scientifiques et des politiques regroupés pour chanter l'hymne des OGM. 
Que ce serait il déjà passé si aucune voix ( celle de chercheurs, de citooyenss, de paysans), suffisamment forte ne s'était élevée contre le consensus technico industriel qui vise à appliquer les biotechnologie le plus vite possible, sans égard aux multiples interrogations demeurant sans réponses, cela à seule fin de gagner des marchés gros de milliards de dollars mais convoités par toutes les sociétés avancées. 

Géronime Glasgow

 

   
CONCEPTION MAINTENANCE HEBERGEMENT SITES INTERNET-OPIS SETE 04 67 53 24 59
Contact